© 2017 par Pierrette Martin.

Il faut tout d’abord savoir que chaque personne a un besoin différent d’heures de sommeil. La période d’endormissement varie également d’une personne à l’autre, certains d’entre nous dormiront dans le quart d’heure qui suit le coucher et d’autres devront dormir dans l’obscurité.

 

Chez l’adulte la durée de sommeil varie de 6 heures à 8 heures. Nous dormons mieux si nous nous couchons avant 23 heures.

 

Quelques règles à respecter :

 

L’hygiène du sommeil a une importance capitale.

  • L’absorption d’alcool provoque des insomnies,

  • le sport en fin de journée est un excitant,

  • les films violents altèrent notre sommeil,

  • penser à bien aérer votre chambre et ne pas la surchauffer pour la nuit,

  • une alimentation légère favorisera un bon sommeil.

  • Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande aideront à vous endormir,

  • Respecter votre fatigue, dès que vous la sentez, allez vous coucher,

  • Une literie de bonne qualité,

  • Boire une tisane, lire …

 

Prendre soin de la période d’endormissement :

 

Il est très important de se détendre quand on se couche. Eviter de ressasser et de laisser son cerveau travailler. Se dire que demain sera un autre jour, il

 

est bien évident que l’esprit clair permet un regard différent  sur les événements.

 

 

Bien définir les troubles du sommeil :

  • S’agit-il de troubles passagers ?

  • Cet état est-il lié à un problème de santé ?

  • Problèmes de couple ?

  • Problèmes respiratoires ?

  • Etat dépressif ?

  • Vos troubles sont-ils liés à des troubles psychologiques ?

Toutes ces questions doivent être posées.

 

 

La qualité du sommeil :

 

Le sommeil doit être réparateur et surtout ne pas être entrecoupé. Les rêves sont dans la normalité, les cauchemars ne le sont pas !

 

Les horaires réguliers sont de mise pour une bonne qualité du sommeil.

 

 

Calculer votre phase de sommeil :

 

Après quelques jours de congés (de manière à avoir récupéré un peu), faites une sieste en vérifiant l’heure où vous vous couchez. La période d’endormissement fait partie de la phase de sommeil. Regardez l’heure lorsque vous réveillez, vous obtenez la durée de votre phase de sommeil, il vous suffira d’adapter vos heures de coucher et de lever pour ne pas couper une phase en son milieu.

 

Exemple : votre phase de sommeil est de 1h20mn, vous multipliez cette phase en fonction des besoins 1h20 x 6 = 8h. Si vous allez vous coucher à 22h00, vous vous lèverez à 6h frais et dispo.

 

Il est très important de bien dormir. La fatigue engendre un manque d’attention dans la journée, une fatigue intellectuelle et physique, des risques de somnolence, des malaises, une irritabilité incontrôlable, etc.

 

 

Que faire en cas de troubles du sommeil ?

 

Si après avoir respecté les consignes d’hygiène les troubles persistent, il faut les prendre au sérieux et consulter. L’EMDR vous débarrassera en quelques séances de vos angoisses et vous retrouverez enfin un sommeil paisible.

L'insomnie et les troubles du sommeil